Pourquoi je ne prends plus de cours de langue

J’ai longtemps suivi des cours de langues diverses. Certains de mon plein gré, d’autres parce qu’ils m’étaient imposés par le système scolaire. J’ai eu plus ou moins de plaisir à les suivre, plus ou moins de succès en termes de notes, en fonction du cours. Mais un jour je me suis rendu compte du point commun entre tous ces cours : quel que fût mon plaisir à étudier la langue en question, quels que fussent mes résultats, ces cours ne m’aidaient guère à utiliser la langue dans le monde réel. En fait, dans le meilleur des cas, les cours étaient peu efficaces ; dans le pire des cas, ils étaient carrément néfastes pour mon apprentissage de la langue !

Mais tout cela appartient au passé : je ne prends plus de cours de langue aujourd’hui. Dans cet article, j’aimerais partager avec vous les raisons pour lesquelles je ne suis plus de cours de langues. Mon but n’est pas de vous dissuader de prendre des cours, si vous pensez que cela est la solution pour vous. J’explique simplement pourquoi ce n’est pas une solution pour moi ; peut-être cela vous inspirera-t-il à explorer vous-même des alternatives à ce mode d’apprentissage. [note : je parle ici des cours en groupe, et pas des cours individuels]

1. Les cours de langue ne sont pas nécessaires

Une des conséquences de notre système éducatif est que beaucoup de gens pensent que la seule manière d’apprendre une langue est de prendre des cours. C’est l’unique méthode que ces personnes connaissent, et celle-ci paraît être une évidence. J’ai longtemps fait partie moi-même de ces personnes ; j’ignorais les alternatives qui existent à l’apprentissage en salle de classe.

Et ces alternatives sont beaucoup plus efficaces, en ce qui me concerne en tout cas (et en ce qui concerne les polyglottes que je connais). À partir du moment où j’ai commencé à apprendre les langues de manière indépendante et grâce à des tandems, j’ai constaté une énorme différence dans mon efficacité. Après quelques mois d’apprentissage du polonais, par exemple, j’avais un bien meilleur niveau qu’après 10 ans de cours d’allemand.

2. Les cours de langue coûtent (souvent) cher

Vous le savez sans doute, les cours de langue ne sont généralement pas gratuits. Les écoles de langue constituent une véritable industrie, dont les prix sont souvent passablement élevés. Même lorsque les cours eux-mêmes sont bon marché ou gratuits, le matériel d’apprentissage peut coûter cher. Toute évaluation des prix est bien entendu subjective, alors à quoi me référé-je pour affirmer que ces prix sont élevés ?

Je compare simplement les tarifs des écoles de langue et du matériel généralement utilisé dans les cours de langue avec les ressources que j’utilise moi-même. Pour ce qui est des cours, il est facile et pratique de prendre des cours de langue individuels sur italki, pour des coûts bien moindres que ceux des cours traditionnels en groupe. Si vous faites des tandems, ces coûts peuvent même être ramenés à zéro !

En ce qui concerne le matériel d’apprentissage, on peut facilement trouver aujourd’hui d’excellentes ressources gratuites ou bon marché sur internet. Même une méthode Assimil coûte moins cher que bien des livres et matériaux utilisés dans le cadre des cours de langue traditionnels, alors que ces matériaux sont souvent peu extensifs (et incomplets sans les corrigés du professeur).

3. Les cours ne sont pas personnalisés

Un des plus gros problèmes avec les cours de langues en groupe est le fait que l’enseignement n’est pas du tout personnalisé. Tout le monde est forcé d’avancer au même rythme, alors même que chacun a ses propres forces et difficultés, son propre rythme d’apprentissage. Ceci est un problème à la fois pour ceux qui avancent plus rapidement que la moyenne et pour ceux qui ont besoin de plus de temps.

Cet aspect non personnalisé de l’enseignement ne concerne pas que le rythme d’apprentissage, il concerne aussi les intérêts et besoins des différents participants. Offrir un cours standardisé pour tous est le meilleur moyen de donner un cours qui n’est pertinent pour personne !

4. Les cours sont généralement peu orientés vers la pratique

Comme vous l’avez peut-être constaté par vous-même, les cours de langue sont généralement très théoriques et passablement déconnectés de la réalité. Une grande partie du temps et de l’énergie est consacrée à étudier des règles de grammaire et à remplir des feuilles d’exercices.

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, lorsque j’ai appris à lacer mes chaussures, je ne me souviens pas d’avoir lu de livre sur l’histoire de la cordonnerie. Quand j’ai appris à faire du vélo, il ne me semble pas avoir pris de cours d’aérodynamique ou avoir étudié en profondeur les lois de la gravité. Pourquoi en irait-il différemment avec les langues ? Si c’est en forgeant que l’on devient forgeron, une chose est devenue claire pour moi : c’est en parlant qu’on devient polyglotte.

5. Les cours de langue constituent une immersion néfaste

Un problème des cours de langue est qu’ils créent ce que j’appelle une immersion néfaste. Tous les participants au cours sont de langue maternelle autre que la langue cible. Ceci expose chaque apprenant à une bonne dose de grammaire, syntaxe et prononciation erronées. Entendons-nous : quelle que soit la méthode d’apprentissage, il est inévitable et nécessaire de faire des erreurs. Le problème des cours en groupe est que ceux-ci exposent chaque apprenant aux erreurs des autres et renforcent les mauvaises habitudes, au niveau de la prononciation en particulier.

Je préfère personnellement en début d’apprentissage être exposé uniquement à la langue des locuteurs natifs, pour réduire mes chances de développer de mauvaises habitudes. Qu’on le veuille ou non, notre cerveau enregistre les modèles de prononciation auxquels nous sommes exposés régulièrement ; je préfère donc m’entourer uniquement de locuteurs et matériaux natifs en début d’apprentissage, pour éviter que mon cerveau n’intègre des modèles non natifs. Plus tard, quand j’ai un bon niveau dans la langue, être exposé à des locuteurs non natifs est moins problématique, car les bonnes habitudes sont déjà bien ancrées.

En discutant avec diverses personnes réticentes à tester une forme d’apprentissage indépendant, un élément parfois invoqué en défense des cours de langue traditionnels est que ceux-ci offrent une structure. Ces personnes me disent qu’elles n’arriveraient pas à maintenir la discipline nécessaire à un apprentissage individuel.

Je comprends ce problème. Comme je l’ai expliqué dans un article de ce blog, il est important d’avoir une solide motivation et des objectifs clairs lorsqu’on se lance dans l’apprentissage d’une langue. Sans cela, il est plus difficile de faire preuve de discipline et de régularité dans l’apprentissage.

Néanmoins, je sais que même avec une forte motivation et des objectifs bien définis, il est parfois difficile de se concentrer sur son apprentissage et d’entretenir la discipline. Notre mode de vie actuel, avec toutes ses distractions, rend parfois compliquée la réussite de nos projets. C’est pourquoi j’explorerai dans un prochain article des techniques et ressources qui vous aideront à intégrer l’apprentissage d’une langue à votre vie, et à maintenir discipline et régularité.

Pour toutes les raisons exposées ci-dessus, je préfère travailler de manière indépendante et avec l’aide de locuteurs natifs quand j’apprends une langue. Je n’ai pas besoin ni envie de prendre un cours de langue traditionnel, quand je peux apprendre la langue à mon rythme depuis chez moi, écouter des podcasts, regarder des films et poser toutes mes questions à un partenaire linguistique ou un prof particulier. Et surtout quand tout cela me coûte une fraction de ce que je devrais payer pour suivre un cours.

Et vous ? Que pensez-vous des cours de langue traditionnels ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires !

Par |2017-11-29T07:14:32+01:0028 novembre 2017|Catégorie : Autres|

À propos de l’auteur :

Nathaniel Hiroz est le créateur de Devenir Polyglotte. Il parle une demie-douzaine de langues couramment et partage sur ce site son expérience en matière d'apprentissage des langues.

5 Comments

  1. Tonin Maxime 31/07/2018 à 09:20 ␣- Répondre

    C’est vraie, le système éducative en ce qui concerne les langues n’est pas adapté à tous le monde. Parce que c’est une question de méthode et du profil de l’individu. Tout n’est pas blanc ou noir, le seul point négatif que j’ajoute concerne le comportement des autres étudiants. Puisque les bavardages et autre, nous empêches nous passionnés des langues, de suivre les cours. 🙂

  2. Marlena Laska 03/12/2017 à 06:44 ␣- Répondre

    C’est vraiment drôle ce que t’as dit de lacer les chaussures et de faire du vélo. Et aussi vraiment vrai! It seems so obvious yet it’s so overlooked…I feel like a curtain has been lifted from my eyes,,, thanks to you 🙂

    • Nathaniel Hiroz 03/12/2017 à 10:20 ␣- Répondre

      Merci pour ton commentaire, Marlena ! I’m happy this article had a positive impact on you 😊

  3. Jefferson Rodrigues da Silva 28/11/2017 à 16:05 ␣- Répondre

    J’ai límpression que les cours sont peu efficaces. Avec une étude indépendante, nous pouvons choisir ce que nous plaît de lire, d’écouter, etc. Nous respectons notre rythme!

Laisser un commentaire

Rejoignez le Club des Polyglottes !

Pour ne rien manquer des développements du site, pour rester informé(e) des derniers articles publiés et pour avoir accès à  des astuces et outils supplémentaires, inscrivez-vous à  la lettre hebdomadaire du Club des Polyglottes.

Abonnez-vous en cliquant ici !