Les phrases et expressions essentielles

J’ai brièvement abordé le sujet des « phrases essentielles » dans un article. Mais qu’est-ce que j’entends exactement par cette expression ? Pourquoi ces phrases sont-elles importantes pour votre apprentissage des langues ? C’est l’objet de cet article.

Que sont les phrases essentielles ?

Vous l’aurez peut-être remarqué si vous avez utilisé ou tenté d’utiliser une langue étrangère dans le monde réel : il y a certaines phrases et expressions que vous êtes amené(e) à utiliser tout le temps avec vos interlocuteurs.

La politesse requiert évidemment de saluer votre interlocuteur/trice et de le/la remercier. Tout le monde vous pose les mêmes questions, les mêmes problèmes surgissent dans vos conversations (vous n’avez pas compris ce que la personne a dit, il y a des mots que vous ne connaissez pas, etc). Vous devez exprimer votre opinion concernant divers sujets.

Sachant que vous aurez régulièrement besoin des mêmes expressions, pourquoi ne pas commencer votre apprentissage d’une langue avec celles-ci ? Procéder ainsi aura un énorme impact sur votre capacité à vous exprimer et vous permettra d’aborder avec confiance vos futures conversations.

Où trouver ces phrases et expressions ?

Vous trouverez certaines d’entre elles, en particulier les plus génériques, dans votre méthode de langue (Assimil, par exemple) ou sur internet. Pour ce qui est des autres, notamment celles qui sont spécifiques à votre situation, vous devrez demander à un partenaire linguistique ou un locuteur natif quelconque de les traduire pour vous.

I. EXPRESSIONS GÉNÉRIQUES

1) Salutations et politesses

C’est sans doute le type d’expressions le plus évident, et vous n’aurez pas de peine à les trouver dans votre méthode de langue ou sur internet. Exemples :

  • Bonjour / bonsoir / bonne nuit / salut
  • Comment allez-vous ? / comment vas-tu ?
  • Bien
  • Et vous ? / et toi ?
  • S’il-vous-plaît / s’il-te-plaît
  • Merci
  • Non merci
  • De rien
  • Au revoir / salut
  • À bientôt

2) Phrases pour les tandems

Vous allez employer ces expressions pendant vos échanges linguistiques, mais aussi avec les locuteurs natifs que vous rencontrerez dans le monde réel. Apprendre ce genre de phrases dans votre langue cible vous évitera notamment d’aller et venir entre cette langue et le français (ou l’anglais) lors de vos tandems. Exemples :

  • Est-ce que tu peux répéter ?
  • Je n’ai pas compris.
  • Je ne comprends pas.
  • Est-ce que tu peux parler plus lentement ?
  • Qu’est-ce ce ça veut dire ?
  • Comment dire X en [nom de la langue] ?
  • Quelle est la différence entre X et Y ?
  • Est-ce que c’est correct de dire X ?

3) Adverbes (et locutions adverbiales) fréquents

Je mentionne sous cette entrée des adverbes de natures diverses. Certains vous serviront à répondre aux questions (aux questions fermées en particulier), d’autres vous permettront de nuancer vos propos. Finalement, vous aurez régulièrement besoin des adverbes temporels, inclus à la fin de cette liste. Exemples :

  • Oui
  • Non
  • Peut-être
  • Pourquoi pas ?
  • Évidemment
  • Bien sûr
  • Effectivement
  • Plus ou moins
  • Je ne sais pas
  • Je crois
  • Sûrement
  • On verra

  • Totalement
  • Vraiment
  • Très
  • Un peu
  • Plutôt
  • Pas très
  • Pas
  • Pas du tout

  • Déjà
  • Plus
  • Encore
  • Pas encore
  • Toujours
  • Souvent
  • De temps en temps
  • Rarement
  • Jamais
  • X fois par jour/semaine/mois/année
  • Chaque jour/semaine/mois/année
  • Hier
  • Aujourd’hui
  • Demain
  • Depuis X
  • Il y a X jours/semaines/mois/ans
  • Pendant X jours/semaines/mois/ans
  • Dans X jours/semaines/mois/ans
  • Lundi/mardi/mercredi/jeudi/vendredi/samedi/dimanche (passé/prochain)

4) « Connecteurs conversationnels »

Les « connecteurs conversationnels » sont des expressions qui donnent un tour plus fluide à votre conversation, et qui vous laissent en outre plus de temps pour réfléchir à ce que vous allez dire. J’emprunte cette notion (reprise par Benny Lewis) à Anthony Lauder, qui a publié plusieurs articles (ici et ici) à ce sujet, que je vous recommande de lire pour une explication plus détaillée et une liste plus développée. Exemples :

  • À vrai dire, …
  • En fait, …
  • À mon avis, …
  • Honnêtement, …
  • En somme, …
  • Je crois que…
  • Je pense que…
  • Je trouve que…
  • Tu as raison.
  • Je suis d’accord.
  • Bonne idée !
  • Comment dire ? …
  • En ce qui concerne…
  • Si je comprends bien, …
  • Par exemple…
  • C’est-à-dire (que)…
  • Premièrement /deuxièmement / finalement
  • D’un côté / d’un autre côté
  • Bonne question.
  • En d’autres mots, …
  • Ça me rappelle que…
  • À part ça, …

II) PRÉSENTATION PERSONNELLE

Lorsque vous rencontrez des locuteurs natifs, que ce soit dans un pays où la langue que vous apprenez est parlée ou ailleurs, les premières questions que ceux-ci vous poseront seront souvent les mêmes. Vous devrez être capable d’expliquer :

  • Pourquoi vous êtes en train d’apprendre/avez appris la langue en question
  • Comment vous l’apprenez/l’avez apprise
  • Depuis/pendant combien de temps vous l’apprenez/l’avez apprise

Si vous ne vous trouvez pas dans un pays où la langue est parlée, on vous demandera :

  • Si vous avez déjà été dans un tel pays
  • Si vous prévoyez d’y aller dans le futur

Si vous êtes dans un pays où la langue est parlée, vous devrez raconter :

  • Ce que vous faites dans le pays : si vous y êtes en vacances, y travaillez ou étudiez
  • Depuis combien de temps vous vous trouvez dans ce pays
  • Combien de temps vous prévoyez y rester

Et, souvent, on vous demandera :

  • Votre nom
  • Votre âge
  • Ce que vous faites dans la vie (profession, études, passe-temps)

Les réponses à ces questions sont évidemment uniques, propres à votre situation, et vous ne les trouverez pas dans votre méthode de langue. Pour savoir comment formuler ces phrases de présentation personnelle, le mieux est de demander à votre partenaire linguistique de les traduire dans votre langue cible.

En écrivant cet article, je me suis demandé à quel point développer cette liste d’exemples, dont certains paraîtront plus qu’évidents (par ex. « bonjour », « oui », « merci »). La liste n’est pas exhaustive, mais elle devrait vous donner une bonne idée du type d’expressions à apprendre en priorité.

Il faut être conscient que certaines de ces expressions essentielles n’auront pas d’équivalent direct dans la langue que vous apprenez, ou qu’elles auront plusieurs traductions en fonction de paramètres propres à cette langue (différents niveaux de politesse, par exemple).

Que pensez-vous de ce concept de phrases et expressions essentielles ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires !

Par |2018-02-03T13:56:50+01:003 février 2018|Catégorie : Autres, Expression|

À propos de l’auteur :

Nathaniel Hiroz est le créateur de Devenir Polyglotte. Il parle une demie-douzaine de langues couramment et partage sur ce site son expérience en matière d'apprentissage des langues.

Laisser un commentaire

Rejoignez le Club des Polyglottes !

Pour ne rien manquer des développements du site, pour rester informé(e) des derniers articles publiés et pour avoir accès à  des astuces et outils supplémentaires, inscrivez-vous à  la lettre hebdomadaire du Club des Polyglottes.

Abonnez-vous en cliquant ici !